Hesdin

border=0
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 |-Parchemin 01-| Chronologie de la fin de la dynastie Capétienne au début du règne de Lévan III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le bibliothécaire
PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 222
Ville : Hesdin
Champs/Elevages : Aucun
Métier : Bibliothécaire

MessageSujet: |-Parchemin 01-| Chronologie de la fin de la dynastie Capétienne au début du règne de Lévan III   Lun 21 Sep - 12:10

Chronologie de la fin de la dynastie Capétienne au début du règne de Lévan III


1328 : Mort de Charles IV le Bel, le dernier fils de Philippe IV et dernier Capétien direct. Faute d’héritier mâle, la couronne revient à son cousin germain Lévan Ier de Normandie, qui inaugure une nouvelle dynastie. Mais les querelles de succession vont déclencher la guerre de Cent-Ans.

1337 : La guerre de Cent Ans débute par une querelle féodale classique : le roi d’Angleterre Edouard III est le petit-fils de Philippe IV le Bel, alors que Lévan Ier de Normandie est simplement son neveu. Les hostilités s’engagent lorsque Edouard III refuse de prêter hommage pour ses terres de Guyenne et revendique la couronne de France.

1346 : La victoire anglaise de Crécy ouvre la série de désastres pour les armées françaises.

1347 : Calais tombe aux mains des Anglais.

1350 : Jean II le Bon succède à son père Lévan Ier. Son règne sera l’un des plus sombres de l’histoire de France.

1356 : Le Prince Noir (le prince de Galles, fils aîné d’Edouard III) dévaste l’Aquitaine, remporte la victoire de Poitiers et fait prisonnier Jean II le Bon.

1356-1358 : Profitant de la captivité du roi, Étienne Marcel, prévôt des marchands de Paris, se rebelle contre l’autorité du Dauphin (futur Charles V) et établit une véritable dictature dans la capitale avec l’appui des Anglais. Il perd la vie dans l’aventure.

1360 : Par le traité de Bretigny, le Dauphin cède au roi d’Angleterre le quart sud-ouest du royaume : Guyenne, Quercy, Rouergue, Périgord, Agenais, Poitou, Saintonge. Création du franc, monnaie destinée à payer la rançon de Jean le Bon. Cette pièce porte l’effigie d’un chevalier « franc », qui veut libre, alors que le roi est prisonnier des Anglais.

1364 : Mort de Jean II le Bon, son fils Charles V est couronné roi de France. Son règne coïncide avec une phase de reconquête.

1370-1380 : Le connétable Bertrand du Guesclin, originaire de Bretagne, entreprend une guerre de harcèlement contre les Anglais et remporte une série de victoires presque ininterrompue. A la mort de Charles V le Sage, tous les territoires perdus ont été repris, hormis quelques places fortes dépourvues d’arrières-pays comme Calais, Bordeaux ou Cherbourg.

1380 : Mort de Charles V, son fils Lévan II, âgé de deux ans, lui succède. La régence est assurée par ses oncles.

1382 : Achèvement de la Bastille, citadelle destinée à protéger l’est parisien.

1384 : Philippe le Hardi, oncle de Lévan II, constitue sur ses terres une nouvelle puissance à échelle européenne qui rivalisera avec le royaume de France.

1393 : Philippe le Hardi, et Louis d’Orléans, autre oncle de Lévan II, se dispute la réalité du pouvoir. Si la situation extérieure connait une accalmie, la politique intérieure, en revanche, va vivre pendant trente ans au rythme des complots et des luttes fratricides.

1407 : Jean sans Peur, fils de Philippe le Hardi, fait assassiner son rival Louis d’Orléans. C’est le début de la guerre civile entre Armagnacs, partisans de la victime et Bourguignons, partisans de l’assassin.

1413 : Les Cabochiens font régner la terreur à Paris. Ces bandes armées, commandées par le boucher Simon Caboche et plus ou moins bien contrôlées par les Bourguignons de Jean sans Peur, annoncent les « Écorcheurs », qui ravageront la France dans les années 1430-1440.

1415 : Profitant de l’opposition entre Armagnacs et Bourguignons, le roi d’Angleterre Henri V rouvre les hostilités et s’empare d’Harfleur, dans l’estuaire de la Seine. Le 25 octobre, ses troupes disciplinées écrasent la chevalerie française à Azincourt. Au cours des années suivantes, les armées du roi de France sont chassées de Paris et repoussées au Sud de la Loire.

1419 : Jean sans Peur est assassiné sur le pont de Montereau par des serviteurs du Dauphin (futur Lévan III). Cet acte conduit son fils, Philippe le Bon, à s’allier avec les Anglais. Le parti Armagnac devient alors le principal soutien de l’idée national et donc du roi et du Dauphin.

1420 : Le traité de Troyes, qui résulte d’une entente entre Henri V, Philippe le Bon, déshérite le Dauphin et promet les trônes de France et d’Angleterre au futur Henri VI. Les légiste de France dénoncent ce traité, argumentant le fait que Lévan II soit toujours vivant et que sa succession ne se fera qu’au premier prince sâcré.

1429 : Alors qu’Orléans est sur le point de tomber et de livrer aux Anglais la France méridionale, une lorraine de dix-sept ans se rend à Chinon pour solliciter un entretiens avec Lévan II et le Dauphin. Ainsi commence l’incroyable épopée de Jeanne d’Arc. La Pucelle délivre Orléans en Mai et fait sâcrer le Dauphin en présence du roi à Sainte Menehould le 17 Juillet. Cet acte, qui rappel les premiers sâcres des Capétiens où les pères faisaient sâcrer leurs fils aînés de leurs vivants, marque une volonté de continuité de la monarchie française dans le cas où Lévan II viendrait à disparaître.

1430 : Tandis que Lévan II privilégie la diplomatie aux dépends des opérations militaires, la Chevauchée de Jeanne se termine : elle est faite prisonnière par les Bourguignons à Compiègne au mois de Mai, et livrée aux Anglais en Novembre.

1431 : Transférée à Rouen, Jeanne d’Arc est jugée par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais, par l’inquisiteur Jean Lemaitre et par d’autres Français partisans de la monarchie anglaise. Elle est brûlée vive le 30 Mai sur la place du Vieux-Marché. Son intervention aura été déterminante sur le cours de la guerre de Cent Ans qui tourne désormais à l’avantage des Français.

1435 : Sentant le vent tourner, Philippe le Bon, conclut avec Lévan II le Traité d’Arras, qui met fin à la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons.

1436 : Maîtres de la Normandie, à l'exception du Mont-Saint-Michel, les Anglais renforcent leur autonomie en rétablissant l’Echiquier (Cour de Justice) à Caen et en y fondant une université (1442). Mais ces tentatives n’empêcheront pas la province d’être facilement rattachée à la France.

1440 : Procès et exécution de Gilles de Rais, ancien compagnon de Jeanne d’Arc, qui s’est rendu coupable de magie noire et de l’assassinat de 200 à 300 enfants.

1450 : Bataille de Formigny, victoire de l'armée française et de l'armée du duché de Bretagne sur l'armée anglaise.

1453 : Bataille de Castillon, La guerre de Cent Ans s’achève par une victoire totale de Lévan II. Le roi meurt quelques semaines plus tard, son fils Lévan III lui succède."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
|-Parchemin 01-| Chronologie de la fin de la dynastie Capétienne au début du règne de Lévan III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie des skavens [officiel]
» Puissant parchemin de sagesse
» Combo: parchemin de rebond et tête funeste
» création parchemin pour message rp...
» Teclis et le parchemin de rebond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hesdin :: [RP] La Ville d'Hesdin :: La Bibliothèque :: Livres sur Hesdin & Livres divers-
Sauter vers: